A quel moment et comment entretenir son appareil de chauffage ?

Réglementation

Pour tout ce qui est entretien, nettoyage et ramonage d’un appareil de chauffage il est nécessaire de se référer au Règlement Sanitaire Départemental (Article 3 – Section II – 31.6.)

« Les foyers et leurs accessoires, les conduits de fumée individuels et collectifs et les tuyaux de raccordement doivent être entretenus, nettoyés et ramonés dans les conditions ci-après :

- Les appareils de chauffage, ainsi que leurs tuyaux de raccordement doivent être à l’initiative des utilisateurs, vérifiés, nettoyés et réglés au moins une fois par an et plus souvent si nécessaire en fonction des conditions et de la durée d’utilisation.

- Les conduits  de fumée habituellement en fonctionnement et desservant des locaux d’habitation, doivent être ramonés 2 fois par an, dont une fois pendant la période d’utilisation.

Ces opérations doivent être effectuées à l’initiative de l’utilisateur, mais doivent être effectuées par une entreprise qualifiée à cet effet par l’organisme professionnel de qualification et de classification du bâtiment. Un certificat de ramonage  doit être remis à l’usager précisant le ou les conduits de fumée ramonés et attestant notamment de la vacuité du conduit sur toute sa longueur. »

Poêle à bois

Poêle à bois

Chaque année lors du ramonage de votre conduit de fumée, il est conseillé de faire un contrôle complet de votre poêle, à savoir :

-          Le raccordement

-          L’aération (prise d’air vers l’extérieur)

-          Contrôle des pièces et des joints

Le nettoyage et le contrôle du poêle doivent se faire sur un appareil froid, et si des pièces doivent être changées, toujours utiliser les pièces du fabricant.

Il est conseillé d’effectuer un entretien régulier de votre poêle à bois tel que :

-          Nettoyer et vider le bac à cendres

-          Nettoyer la vitre

La grille et le tiroir à cendres doivent être vidés régulièrement afin d’éviter le remplissage total du tiroir pour éviter que la grille surchauffe et empêche l’air de passer.

Un entretien régulier de votre appareil de chauffage assure une longue vie à votre poêle à bois. En effet, si votre poêle est encrassé et mal entretenu, vous risquez d’avoir des problèmes de mauvais fonctionnement et un faible rendement. De plus un dépôt excessif de suie peut provoquer des soucis d’évacuation de fumée, voire un incendie dans les tuyaux d’évacuation.

Poêle à granulés

Poêle à granulés

Pour ce type d’appareil de chauffage il est nécessaire de faire des entretiens hebdomadaires, mensuels et annuels.

Pour l’entretien hebdomadaire ou dès que nécessaire, vous devez :

-          Vider le tiroir à cendres

-          Vider le creuset (réceptacle qui reçoit les granulés), et gratter (ou enlever) la calamine qui a pu s’y déposer.

-          Nettoyer la vitre

-          Aspirer la zone sous le tiroir à cendres et la chambre de combustion

Pour l’entretien mensuel il est conseillé de nettoyer l’échangeur thermique (il s’agit de la chambre des échangeurs de chaleur, en vérifiant que la suie ne se soit pas déposée sur l’arrière de la paroi du foyer).

Pour l’entretien annuel, l’appareil doit être froid. Il doit être fait par un technicien qualifié au moins une fois par an avec les vérifications et le nettoyage des pièces  comme demandé sur la notice d’utilisation du fabricant.

L’entretien de votre poêle à granulés dépend de la qualité du granulé et de la fréquence d’utilisation.

A noter : la qualité du granulé joue un rôle important quant à la fréquence du nettoyage et du rendement.

Un mauvais entretien et/ou le choix d’un granulé de mauvaise qualité peut altérer le fonctionnement du poêle à granulés.

Insert/Foyer Fermé

Insert/Foyer Fermé

 

Pour ce type d’appareil de chauffage à bois, il est nécessaire de réaliser un entretien régulier, puis un ramonage et un entretien complet au moins une fois avant la période de chauffe, et une fois en milieu de saison.

En entretien régulier sur un appareil froid :

-          Nettoyage de la vitre

-          Vider le bac à cendres régulièrement et laisser un lit de braise pour faciliter l’allumage du feu

-          Vérifier les joints d’étanchéité

Le fait de réaliser de fréquentes opérations de contrôles et de nettoyages de votre appareil de chauffage permet de garantir un bon fonctionnement de votre insert et un rendement optimal.

En fin de saison il est conseillé de faire un nettoyage complet avec une aspiration de la chambre de combustion.