Quel bois est le plus adapté pour chauffer ?

Pour être performant le bois doit respecter deux choses :

-          Qualité du combustible

-          Temps de séchage/bon stockage

 

La qualité du combustible à une grande incidence sur le bon fonctionnement d’un appareil de chauffage à bois ;  un classement a été fait par rapport au pouvoir énergétique des différents types de bois :

 

ÉLEVÉ : Chêne, Chêne vert blanc, Charme, Hêtre noir,  Noyer

MOYEN-ÉLEVÉ :    Frêne, Chêne vert rouge, Hêtre, Bouleau jaune et Erable

MOYEN-FAIBLE :   Orme, Cerisier, Frêne noir, Tamarinier, Bouleau blanc, Pin Norvégien.

FAIBLE :        Pin, Sapin, Tilleul, Mimosa, Eucalyptus, Cèdre, Peuplier, Chêne Liège.

Plus le bois est élevé en pouvoir énergétique, plus il tiendra en durée et plus il dégagera une combustion de qualité avec une qualité de chauffe.

En revanche, si vous utilisez un bois au pouvoir énergétique faible du genre humide ou vert, l’allumage sera difficile car la bûche contient un taux d’humidité supérieur à 20%, vous n’aurez pas de chaleur et le feu mourra rapidement.

 

 

Les bois de types Résineux vont quant à eux monter trop rapidement en température, ce qui ne laissera pas le temps à la fonte de votre appareil de chauffage de s’adapter à la montée rapide de chaleur et aura pour conséquence de déformer la fonte.

 

Le résineux se consume très vite et laisse une grosse quantité de résidus, et par son fort taux d’humidité il a tendance à encrasser les conduits de fumée, et va engendrer des ramonages plus fréquents.

En conclusion, la qualité du bois permettra un chauffage optimum de votre maison, et assurera la pérennité de votre appareil de chauffage à bois !